Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 17:02

L’accent a été mis sur une une autre approche de l’ADECEC, on a un devoir d’animation locale, et un autre plus vaste que l’on nommera hors horizon.

Dans le local on va inclure le musée, le PAM, le Wifi, la radio Voce Nustrale, les soirées culturelles, les partenariats locaux, les cours de langue corse, la réception des étudiants, des chercheurs des écoliers, des collégiens..

Hors horizon, la dimension est tout autre avec l’internet et tout ce qui est véhiculé grâce au web, radio, contacts,  infcor ... Ce qui crée deux dimensions bien distinctes.

 

Les projets

Au plan des projets, le court terme nous impose de réaliser le prévisionnel 2006 qui va aller du très lourd entretien et développement  de l’acquis jusqu’à la pose d’écrans dans 11 salles du musée. Ecrans montrant une réalisation  de Pierre-Jean Luccioni sur les anciens savoirs de Corse en video. Videos que France 3 Corse devrait nous confier pour en assurer la diffusion permanente dans les salles du musée. Nous présenterons aussi trois projets en réponse à la sollicitation du CG de Haute Corse pour le Bicentenaire de la mort de Pascal Paoli : un almanach de prestiges dédié, la réédition commentée des retours des cendres de Pascal Paoli, une pièce en quatre tableaux du départ de Ghjacinto et son fils Pascal.

 

 

 On va aussi développer les services d’entretien de matériel informatique, construction de sites web, édition de documents de type flyers et supports publicitaires éphémères… 

 

 

Remerciements membres

On en oublie, et on s’en excuse, mais parmi ceux qui ont particulièrement œuvré à l’ADECEC, il faut citer et féliciter tous ceux, sans exclusive,  qui ont fait partie, avec plus ou moins de bonheur, du CA, sans omettre le regretté Leon Ferralli, l’ami de tous. Autre pilier de l’ADECEC, qui nous voit et nous entend sûrement, Dominique. Mosca, très présent dans la gestion et la construction du musée et  qui a assuré un moment en interim, la charge de Président.

  Je veux remercier aussi, au titre de secrétaire général de l’association, même s’il ne m’appartient pas de le faire, le CA actuel, le Président Joseph Leoni et plus intimement,  le personnel qui ne ménage pas sa peine chaque jour.
Car, si à chaque jour suffit sa peine, le temps donné ne suffit jamais à l’ADECEC.

 

Les grands chantiers ?

DURER, oui, mais pas pour le plaisir de durer, d’entretenir.

Dans une projection d’avenir, nous nous sommes fixé comme approche, le devoir d’innover, de transcender les volontés et monopoliser les énergies.

Peut-être qu’une approche plus pragmatique, peut-être qu’un grand débat de fond est nécessaire, alors il aura lieu et fixera de nouveaux objectifs, de nouvelles façons de faire, qui ne pourront s’inscrire que dans la continuité, mais sans fébrilité et avec sérénité.

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Paoli - dans ADECEC
commenter cet article

commentaires

Articles Récents