Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 14:14

AG-adecec1.jpg  AG-adecec2.jpg

 

Ci simu, a 42 esima accolta generale di l ‘ADECEC ghjè avà. 

Avant d’entrer dans le vif du sujet permettez-moi de remercier François Tiberi, notre expert comptable, Paul Giacobbi et la Collectivité territoriale de Corse particulièrement attentif à nos projets. Joseph Castelli, le Conseil général de la Haute-Corse et le conseiller général de Campuloru-Moriani Pierre-Louis Nicolai. La mairie de Cervioni et son premier magistrat Marc-Antoine Nicolai. La mairie de San Niculaiu.

E ùn ci scurdemu di fà onore à tutti quelli chì anu participatu  à  st’associu, à sta dimarchja,  a st’amicizia per l’ADECEC, per a lingua corsa, per a cultura corsa, per chì donne, omi è zitelli, corsi o no, possinu truvà nantu à sta terra di Corsica a manera di campaci per u megliu ch’ellu si pò, incù a lingua corsa per puntellà ste scelte di u campà quì, di u campà megliu. A ringrazià dinò i nostri impiecati per stu travagliu militante ch’elli facenu : Corinne, Annabelle, Nathalie, Paul, Quentin è Marius. 

* In tantu, a u Bresigliu pensanu à mette emettori GSM per impedì di sdrughje e furesti. Di st’arburi tagliati, certi ne feranu guitare… d’altri ogetti di lussu, o legna, o carta… 

* Arnaud Montebourg, u « Petit Bateau » omu impurtantissimu di u guvernu francese  ghje in tracia di fà sparì 35 spezie d’acelli in accetantu chì a sucietà, REXMA cerchi l’oru d’un fiume di Guianna. 

* Tempi fà aviamu e bestie è i schiavi à u centru di l’arena per amusà u populu è impedillu di pensà. Avà u sportu di cumpetitione ghjè a lutta per a difesa d’una civilisazione mono sessuale o altra, infesta à mente.

* Cusi pensendu à ste grandi cause ùn  videmu mancu chì l’acelli ùn cantanu più a mane sottu a e nostre finestre, o pocu. A disgrazia di sta mania di tuttu centralisà, tuttu pulì, inguduppà è brusgià o interrà. Chì ferma per l’animalucci chì sò a vita : l’acelli, e buggiartule, i topucci è altra robba…

Sicuru, ùn si po micca lampà torna i catini per a finestra, ma da u tuttu à u nunda ci hè una media, ch’ùn cunuscimu più. Cù l’avvene di u culore, ci ferma u neru è u biancu, i grisgi sò spariti à u prufittu di i culori. Cusi avimu persu assai in dè l’interpretazione di u vede. 

Fighjemu ma u sapimu più vede.

 

Ma rivenimu à l’ADECEC, chì sarà oghje u so scopu ? Allora ùn  ci femu falze steche. Ne déléguons pas l’essentiel. 

Senza a forza di l’associ, di e media, di i scrittori, di l’artisti, di quelli chì puntellanu a cultura corsa, micca speranza di salvà issa lingua. Aviamu dettu chì ci vulia à fà chì a lingua corsa sia appenucula a lingua di u pane. Dispiace à i sindicadi ! Si ne pò discorre. Avimu dettu avanti tuttu : « Pas d’interdits, pas d’obligations, simplement des incitations. Créer des espaces d’ouverture, gérer des possibilités sans exclusive. 

Ci vurrebbe à sapè cio chè no vulimu è cio che no pudimu dinò. A cultura porebbi esse u seiesimu sensu ? A cultura ghjè u sensu. A sperenza.

 

Noi, à l’ADECEC in 2012 avimu tenutu i nostri scopi

 

Nous avions dit à l’AG de l’an dernier que désormais l’ADECEC se donnerait comme domaine d’intervention la facilitation de l’emploi de la langue par des applications sur les objets usuels qui sont passés de la serpe et la faucille aux Smartphones, ces ordinateurs de poche ultra portables. 

L’application INFCOR sur Iphone a été un peu le détonateur, avec un très grand nombre de connexions sans que nous fassions une quelconque publicité.

Avec le succès avéré de cette application nous avons porté l’application sous le système Android 

En même temps nous avons créé le site mobile de l’ADECEC, suivi du site de Voce dédié. On peut d’ailleurs écouter Voce Nustrale sur tous les mobiles et tous ordinateurs. 

 

Regardez les recopies d’écrans des différentes applications.

 

 

Une application de rendez vous a aussi été créée, il s’agit de « appuntamentu » accessible sur tout mobile. C’est une application très simple qui permet de noter les rendez-vous qui sont centralisés sur une base de données accessible sur le web. Les rappels de rendez-vous se font en PUSH. En langue corse. Vous allez me dire il y a pléthore de calendrier sur le net. Mais. Vous avez compris, l’exercice est de faire employer le plus possible la langue corse et de fournir les outils adéquats.

 

A radiu

La radio a pour vocation de devenir au moins la radio de la Costa Verde.

On a mis en place un autre émetteur à Dirutu, qui nous donne « normalement » une meilleure couverture. Pour ceux qui connaissent, un pylône a été posé sur le réservoir.  Vers le nord et vers l’intérieur on diffuse mieux. Le logiciel de gestion de la radio est maintenant presque tout à fait opérationnel. On passe quelque Pubs dans la mesure de ce qui nous est autorisé, ce qui confère un bon habillage à Voce. Je propose aussi d’échanger dans l’oralité Voce Nustrale par Voce.

 

U museu

Après son baptême en Museu Antone Dumenicu Monti il faudra s’y pencher beaucoup plus. 

Bientôt 7 écrans diffuseront des vidéos dans les salles du musée, C’est en cours de réalisation, mais les vidéos et projections d’images ne sont que des artifices, la vraie dimension est donnée par la multitude de collections présentes. Cette mémoire collective mériterait plus d’attention de la part de tout un chacun.  Chauffage, entretien, promotion… 

 

E paruzioni 

Nous en sommes restés au calendrier annuel qui cette année, est dédié à deux personnages du village Jean Simonetti et François Limongi, avec l’hommage à Antone-Dumenicu Monti.. « Peut faire mieux », avons nous envie de conclure, mais nous avons élaboré d’autres moyens de communication mis à disposition d’un large public pour pallier au manque de « papier ». 

Il faudra aussi tenir compte de nos fidèles adhérents répartis hors de Corse qui nous font confiance et nous soutiennent en répondant à leurs aspirations. 

Et aussi une bonne nouvelle, la mise en chantier d’une série de comptines écrites par Jacqueline Geronimi qui a mis tout son talent pédagogique au service des touts petits en leur dédiant cette nouveauté. Des petits livres illustrés par Antea et édités à l’ADECEC. 

Quelques images du projet.

 

Traduzioni :

 

On continue dans le même esprit à donner de nombreuses traductions pour des particuliers et des administrations. Nous traduisons systématiquement une grande partie des publications du conseil général et du musée de la Corse.

 

Un autre grand projet, la participation de l’ADECEC à ce divertissement :

« I sapè indarni », un travaglione di Paulu.

Ne simu a e prove è vi ne prisentu un pezzu. A finalisazione è a prisentazione si feranu prestu incù a venuta di u principale isticatore di l’applicazione. 

La langue corse se doit d’être ludique. Et ce sera ma conclusion.

Partager cet article

Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article

commentaires

voyance mail gratuite 13/05/2016 14:09

Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi intéressants que les votre ! Je vous souhaite santé, longévité, succès, bonheur et la paix du cœur.

Articles Récents