Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 16:34

mattei1 

L'Adecec a proposé la projection du film documentaire "Fanfan Mattei, figure du possible" réalisé par Clélia Colonna et Fabien Delisle, et présenté pour l'occasion par Dumenicu Groebner, son éternel ami. La pertinence des propos d'un homme déclenche naturellement la pertinence d'en traiter son contenu. Voilà comment lors du festival IleMouvante en juin 2009, rencontrant Fanfan Mattei, il est apparu incontournable à Clélia Colonna et Fabien Delisle de créer un sujet, autour d'une figure dont la vie avait dessinée les traits et dont le caractère ne pouvait qu'éveiller l'intérêt. Ce film documentaire d'une durée de 46' a donc été proposé à Cervioni, après avoir été diffusé au festival ILemouvante à Sant'Antonino en juin, au festival de Lama et en Tourraine dans le cadre de Cinéma de Campagne, et fait l'objet d'une série de diffusions en Corse.

 

mattei2

Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 17:13

Conference-pacini1.jpg     Conference-pacini2.jpg

Il est des thèmes qui passionneront toujours les Corses. L'histoire des "Giovannali" en fait partie. Ces "ghjuvannali" qui étaient à l'honneur dernièrement à Cervioni où nombreuses personnes s'étaient rassemblées pour suivre la conférence de Guy Pacini sur le sujet, à l'invitation de l'Adecec. Une mise à jour en quelque sorte pour l'Adecec qui a édité en 1996 (dans sa troisième édition) une biographie et une conférence d'Alexandre Grassi en 1866, étayée de notes d'Antoine-Dominque Monti, sur le thème "Les cathares corses". Ouvrage toujours disponible d'ailleurs au siège de l'association à Cervioni. Geniu Gherardi en ouverture le rappelait à l'assistance nombreuse, avant de céder la parole au conférencier, doctorant en histoire, qui après avoir retracé les péripéties de cette organisation née au XIVème siècle dans le diocèse d'Aleria, a tenu dans un premier temps à resituer en les contextualisant la naissance et le développement de ce groupement issu du tiers ordre franciscain. Refusant l'imaginaire facile et l'idéologie, les partis pris et les a priori, s'appuyant sur une documentation pertinente faisant la part belle aux apports les plus nouveaux de la recherche – ainsi les emprunts à la thèse de la présence sur Carbini de Saint Cyr et Jean, médecins anargyres – rejetant les dénominations imposées et les faux qualificatifs, Guy Pacini a notamment montré que A Ghjuvannara, qui synthétise les pratiques nocturnes innommables de ce mouvement, n'est que la reprise d'un vocable d'origine antique, emprunté et déformé d'une maladie bien connue hors de l'île, dénommée le mal saint Jean et porche de chez nous "u malcadutu". 
Faisant la démonstration que nommer faisait sens, l'intervenant du jour devait revenir sur le qualificatif de cathares dont sont affublés à tort ou à raison par bon nombre d'auteurs les Giovannali pour reprendre en une forme énigmatique la fameuse locution qui veut qu'en Corse il n'y eu ni schisme ni hérésie. 
Autant de moments où planait – par la participation d'un auditoire enthousiaste - l'esprit de l'histoire, et qui ont permis de dépasser largement la simple question de l'existence d'une hérésie en Corse. Guy Pacini érigeant les Giovannali en un paradigme des temps modernes attestant du changement global de la société corse au XIVème siècle et rappelant, comme un véritable clin d'œil à l'histoire, que l'évêque du diocèse d'Aleria devait en 1469 inventer le terme même de Moyen-âge. 

Conference-pacini3.jpg

 

Lien vers la conférence : cliquez ici

Version pour Iphone et autres téléphones : cliquez ici

Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 11:37

Collegiale-Luri.jpg

 

Le mercredi 14 avril, l'Adecec était présente à l'inauguration de la visite audio guidée de la collégiale de Luri. Ce projet a vu le jour dans le cadre de Cal'Aperta, avec la participation de l'INACEM, l'association l'Amichi di u rughjone et la mairie de Luri. L'Adecec en a été le partenaire, en assurant tous les enregistrements audio au sein de la radio Voce Nustrale, ainsi que la correction des textes en langue corse.


Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 10:50

alsh-prunelli-fiumorbu.jpg

Les enfants du centre d'Accueil et de Loisir Sans Hébergement (ALSH) de Prunelli di Fium'orbu a passé une journée à Cervioni dans le cadre de ses activités des vacances d'hiver. Au programme: visite du musée ethnographique de l'Adecec, émission radio, visite de la cathédrale et de son orgue, et "chasse au trésor " dans les rues de Cervioni. Toutes ces activités étaient organisées et animées par l'équipe de l'Adecec, en collaboration avec les animateurs du centre.

Pour connaitre les activités de l'ALSH de Prunelli di Fiumorbu, consultez le site
www.prunellidifiumorbu.fr
Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 16:47


Cette année encore, l'Adecec (sa radio Voce Nustrale et son p@m) participe à la semaine de la presse et des médias qui se déroule du 23 au 27 mars. 
Plusieurs animations ont marqué cette semaine:
Au collège Philippe Pescetti de Cervioni, des animatrices de la radio Voce Nustrale sont intervenues dans la classe de 6ème, pour présenter les différents médias existants, et expliquer les métiers de journaliste et d'animateur radio.  

Autre événement de cette semaine, la venue de l'école de Venzolasca. Emissions radiophoniques, rédaction d'articles de journal, découverte du village et visite du musée ethnographique étaient au programme. Réparties sur deux journées, toutes les classes de l'école primaire casincaise participent à cette sortie grâce au soutien de l'OCCE. A noter que les élèves de CM1 et CM2 ont rédigé un article relatant leur journée, article qui devrait paraitre dans le Corse Matin.





    
Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 10:47

L'Adecec et les élèves de 4ème B et de 3ème B du collège Philippe Pescetti ont participé à l'opération "Faites la Une" organisée par l'académie de Corse. Leurs  "Unes"  ont été réalisées au p@m de l'Adecec.































71 Unes créatives et de qualité ont été produites dans l'académie de corse, de la maternelle au BT. Voici les lauréats:


Catégorie école maternelle
« Infocapaloustics » Scola materna di a Capanella à Morta Catégorie

Catégorie écoles élémentaires :
« Hebdo Junior » élèves de CE1,CE2,CM1 de l’école de Cauro

Prix des élèves
Catégorie Lycée :
« Dolce Vita » élèves de 2nde 9 du Lycée Paul Vincensini à Bastia
Catégorie Collège : « Les Fées D’hiver » élèves de 4eme du collège Giraud à Bastia

Prix des professionnels
Catégorie Lycée : « Dolce Vita » élèves de 2nde 9 du Lycée Paul Vincensini à Bastia
Catégorie lycée professionnel : « U Falcu » Terminale bac pro hôtellerie restauration du LEP Finoselu à Ajaccio Catégorie BTS / : « Le chômdu » BTS assistant de manager du Lycée Laetitia à Ajaccio
Catégorie collège : « Ados Life » élèves de 5eme du collège de Petretu ·
Prix pour la une en langue Corse « U cignale scatinatu » élèves de 3eme LCC du collège Jean Félix orabona à Calvi  Prix spécial pour son éditorial « Dopu Mezziornu » élèves de terminale métier du secretariat LEP Finoselu à Ajaccio

http://www.ac-corse.fr/clemi/index.php?action=article&numero=83


Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 10:07


Lundi 16 mars - La cinquantaine de participants à cette sortie ont passé la journée à Cervioni, où visite du musée ethnographique de l'ADECEC et messes en la Cathédrale Saint Erasme de Cervioni étaient au programme.
Les messes ont été célébrées par le Père Bartoli, accompagné par l'Abbé Frédéric Constant, curé de Porto Vecchio. Cette sortie spirituelle fait partie du programme annuel d'activités que propose l'association "L'amitié de la Paroisse" de Porto Vecchio. Après avoir visité Lavasina, ou encore Pancheraccia, l'association se rendra au mois de mai à Lisieux
Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 15:12

Le collectif Parlemu Corsu présidé par Micheli Leccia, a choisi Cervioni et l’Adecec comme cadre de sa dernière réunion désignée sous le nom de « stonda corsa ». Des réunions mensuelles dont l’objectif est d'encourager à la pratique de la langue corse, de la manière la plus naturelle et spontanée qui soit. 
A Cervioni, où les membres du collectif ont été reçus par ceux de l’association Adecec, la mise en pratique de cet objectif s’est faite après avoir suivi la visite guidée en langue corse du musée ethnographique et partager un « spuntinu » aux saveurs traditionnelles entre « panzetta arrustita è bugliticce ».

Cette journée s’est inscrite dans le droit fil des « stonde » organisées sous l’égide du collectif Parlemu Corsu depuis le mois de décembre 2007, à la rencontre des populations des différentes « pieve di Corsica ». A Cervioni, le thème de discussion étant « a vita oghjinca in Costa verde » a permis de découvrir ce territoire émergeant, avec les paradoxes d’une identité toute aussi émergeante, « trà mare è monti ». Pasquale Ottavi, membre du conseil d’administration de l’Adecec orchestrait le débat où des thèmes comme la toponymie et la manière de vivre en Costa Verde ont été longuement abordés, sans occulter la philosophie première de cette « stonda » : un moyen pour le Collectif de pérenniser sa démarche et de promouvoir la pratique du corse en tout lieu.



U culletivu parlemu corsu

 Il rassemble des personnes de la société civile fortement attachées à la langue corse qui ont décidé de se mobiliser pour lui permettre de retrouver sa place naturelle dans la société. Leur démarche est née d’un constat très négatif sur l’état de la langue, enseignée comme une langue étrangère sur sa propre terre et dont l’usage, dans la rue devient de plus en plus artificiel. Ce collectif est une association militante, qui regroupe à la base des professeurs de langue et culture corses, conscients du fait que l’école seule ne peut sauver la langue mais uniquement participer à son sauvetage. Ces professeurs ont imaginé un plan de développement de la langue dans la société entière.

Le collectif « Parlemu Corsu » entend rassembler le plus de monde possible de façon à montrer que la population est prête à se mobiliser pour sa langue, par delà toute idée partisane. Son leitmotiv « ci vole à salvà a lingua corsa » est en marche, considérant que la langue appartient à tous et que son épanouissement est l’affaire de tous.
Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 15:08


Le samedi 31 janvier 2009, l'Adecec a tenu sa 39 e assemblée générale.

Son bilan d'action, année après année, a toujours témoigné de l'engagement de cette association à honorer ses objectifs. Une association faite pour durer et qui semble avoir atteint son pari. Même si la vigilance est omniprésente, comme le soulignait le président Ghjacumu Paoli dont c'était la toute première assemblée dans cette fonction: "Durer est le maître mot de notre association, non pas dans l'attente de jours meilleurs qui ne viendront pas, mais pour faire face à la crise sachant que la culture est le parent pauvre de l'économie et que les premières coupes la concerneront, la concerne déjà d'ailleurs". Et d'annoncer les priorités d'actions pour l'avenir proche, en poursuivant le programme en faveur de la langue, la culture et le patrimoine, dans le droit fil de l'action engagée, laquelle se décline au quotidien, par le travail que requiert la radio locale Voce Nustrale, le musée ethnographique, la banque de données de langue corse, le site internet, la gestion du PAM, l'édition, les traductions, le cycle de conférence, et l'organisation de la "ghjurnata di l'Adecec". Concernant la radio, cette assemblée générale a permis d'engager le débat sur la révolution numérique qui s'annonce. Une nouvelle donne qui aura des aspects positifs sur la diffusion, mais engendrera des coûts supplémentaires de gestion "qu'il faudra maîtriser". Une assemblée que le président a voulu ouverte sur des questions d'avenir, initiant une réflexion sur le thème de la langue corse: "Quelle est sa place dans l'espace du travail et son corolaire, la recherche d'emploi? Comment oeuvrer pour que notre culture et notre langue soient des outils de promotion sociale, sans entrer pour autant dans un dogmatisme de mauvais aloi". Avant de laisser l'assistance méditer sur un mot de Robert Browning "Le but d'un homme devrait être hors de sa portée, sinon à quoi servirait le paradis", et de donner la parole à Jean-Louis Loriaut, membre du CA, et Claude Baldassari, trésorier de l'Adecec, qui ont successivement présenté- avec le détail qui s'impose - les bilans d'activités et financier de l'année écoulée. Bilans qui incitaient aux remerciement envers les partenaires de l'Adecec, principalement le Conseil Général de la Haute-Corse, la CTC et la Mitic, la communauté de Communes de la Costa Verde ainsi que les mairies de Cervioni et de San Nicolao.


Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 14:10

Le 30 septembre 2008,
L'Adecec et Cervioni sont officiellement une escale sur la route des phéniciens. La convention officialisant le partenariat spontané qui unissait déjà les différentes associations de cet itinéraire culturel, a été signé par Jacques Paoli, président de l'Adecec, Antonio Barone, président route des Phéniciens, et Jean Castela, président de l'INEACEM, sous la bienveillance de la mairie de Cervioni représentée par Toussaint Greco, adjoint au maire. en présence de Flavio Enei directeur du musée de la mer et de la navigation antique à Santa Severa en Italie et de Paul Bellgamba et Jean-Louis Loriaut, administrateurs de l'Adecec.
Repost 0
Published by . - dans ADECEC
commenter cet article

Articles Récents